Présidentielle: Jean-Marie Bigard lance un appel aux maires pour réunir 500 signatures et « foutre un sacré bordel »


Dans une vidéo, l’humoriste Jean-Marie Bigard en appelle aux maires qui voudraient bien le parrainer en vue de l’élection présidentielle de 2022.

« Allez 500 signatures pour foutre un sacré bordel ». L’humoriste Jean-Marie Bigard n’a semble-t-il pas renoncé à ses ambitions présidentielles. Dans une vidéo publiée ce mardi sur son compte Twitter, il lance ainsi un appel aux maires de France, susceptibles de le parrainer en vue de l’élection présidentielle de 2022.

« Quel kif ce serait d’avoir mes 500 signatures avant tout le monde. Ca, ce serait du sport! Je m’adresse à tous les maires de tous les villages, toutes les villes: donnez-moi votre signature ».

« 500 signatures », c’est le nombre de parrainages de maires nécessaire pour pouvoir être candidat à une élection présidentielle en France.

« Je ne jette pas l’éponge »

« J’y connais rien en politique. J’ai jamais voulu en faire. Je me ferais déchiqueter si je rentrais sur le terrain. Je préfère gueuler en tribune ».

Les Chinois se ruent sur les smartphones 5G

Au deuxième trimestre, un tiers des terminaux vendu dans l’empire du Milieu est compatible avec la 5G alors que la couverture du territoire avance à grands pas.

Si en Europe, la 5G suscite d’importants débats et polémiques alors que les réseaux ne sont pas encore déployés, en Chine, on ne se pose pas vraiment de questions.

Alors que le pays maintient le rythme des déploiements avec l’ambition de le leader mondial en la matière (près de 50% des dépenses mondiales actuellement), les consommateurs eux se ruent sur les smartphones compatibles maintenant disponibles depuis plusieurs mois.

Selon un rapport de Counterpoint, au deuxième trimestre, 33% des smartphones vendus sont 5G, soit le niveau le plus élevé de la planète. Rien que pour le mois de juin, ce taux monte à 40%. Au premier trimestre, cette proportion n’était que de 16%.

40% des ventes en juin

Comme d’habitude, ce sont les acteurs locaux qui profitent de cette tendance, les consommateurs faisant preuve d’un patriotisme économique de plus en plus prononcé. 96% des terminaux 5G écoulés sont ainsi fabriqués par les dragons que sont Huawei, Vivo, OPPO et Xiaomi.

« Malgré un ralentissement du marché des smartphones en Chine, les fabricants chinois ont accéléré le rythme des déploiements de la 5G qui ont été entravés par les perturbations liées à la Covid-19 au premier trimestre 2020 », commente Ethan Qi, analyste senior chez Counterpoint.

En effet, Counterpoint observe une baisse de 17% des ventes de smartphones sur un an au deuxième trimestre 2020 en Chine notamment à cause de la pandémie de coronavirus. Mais sur un trimestre, elles progressent de 9% grâce au déconfinement et à cet engouement pour la 5G.

La Chine risque donc de creuser l’écart avec les autres pays, selon le cabinet Gartner, seulement 11% des smartphones vendus sur la planète cette année seront 5G.

Etats-Unis : Il s’achète une Lamborghini avec les aides versées pour faire face au coronavirus


Cet Américain de 29 ans a reçu environ 4 millions de dollars d’aides sous forme de prêts et en a utilisé une partie pour s’acheter une voiture de luxe

Le gouvernement américain a décidé d’attribuer des aides exceptionnelles pour les particuliers et les entreprises en raison de la crise économique engendrée par le coronavirus. David T. Hines, chef d’entreprise en Floride, a ainsi pu bénéficier d’un total de 4 millions de dollars d’aides sous forme de différents prêts.

Mais il a décidé d’en utiliser une partie, 318.000 dollars exactement, pour s’offrir une Lamborghini Huracan Evo, explique le New York Times, lundi.


Voiture, bijoux, hôtel…
Au-delà de l’utilisation contestable de ces aides, c’est aussi la manière qu’il a employée pour les obtenir qui est discutable. Ce jeune homme de 29 ans avait initialement demandé plus de 13 millions de dollars pour payer une masse salariale de 4 millions de dollars. Or, « ces prétendus employés n’existaient pas ou gagnaient une fraction de ce que Hines prétendait dans ses demandes de prêts garantis par l’État », précise un inspecteur postal dans le Miami Herald.

Au total, le chef d’entreprise a tout de même récolté 3.984.557 dollars et il en a utilisé une partie pour se payer une voiture de luxe, mais aussi des nuits d’hôtels ou encore des bijoux. Mais la justice s’est penchée sur son cas et sa Lamborghini a été saisie. Les autorités tentent maintenant de récupérer le reste des aides versées au jeune homme, identifié après avoir commis un délit de fuite, le 11 juillet. Il sera convoqué le 14 octobre prochain devant un tribunal pour fraude bancaire et déclaration mensongère à un organisme de prêt. Il encourt jusqu’à 70 ans de prison.

  • Johnny Depp contre « The Sun »: dernier jour d’un procès retentissant

    Après des semaines d’un perturbant déballage sur la vie de couple de Johnny Depp et son ex-femme Amber Heard, le procès intenté par l’acteur contre The Sun s’achève ce mardi à Londres.

    Clap de fin pour un procès hollywoodien: après trois semaines d’audiences au parfum de grand déballage, la justice britannique achève mardi d’examiner les poursuites intentées par Johnny Deep contre le tabloïd The Sun, qui l’avait qualifié de mari violent.

    La vie du couple que formait la star d’Edward aux mains d’argent et Las Vegas Parano avec l’actrice américaine Amber Heard a été exposée sous la lumière crue de la Haute Cour de Londres, jusque dans ses détails les plus scabreux.

  • Stupéfiants et alcool

    Au fil des audiences, la justice a décortiqué chacun des épisodes de violence dont s’accusent les ex-époux. Johnny Depp a dû longuement s’expliquer sur sa consommation de stupéfiants et d’alcool, son ex-épouse se défendre d’infidélités avec des célébrités.

    Pour la justice, l’enjeu est de déterminer si le journal britannique à grand tirage a ou non diffamé Johnny Depp en présentant dans un article d’avril 2018 comme un fait avéré que l’acteur de 57 ans ait été violent envers Amber Heard, ce qu’il dément.

    Après les conclusions de la défense du Sun lundi, le procès s’achève mardi avec les plaidoiries des avocats de Johnny Depp. Le jugement sera rendu à une date ultérieure.

    Parole contre parole, des protagonistes aux témoins, chacun est resté campé sur ses positions. Malgré la longueur de la procédure, les deux stars se sont rendues presque chaque jour à la Haute Cour de Londres, tout comme quelques groupes de fans acquises à la cause de Johnny Depp.

    Episodes de violence

    Les deux ex-époux s’étaient rencontrés sur le tournage de « Rhum Express » en 2011 avant de se marier en février 2015 à Los Angeles.

    Le couple avait divorcé avec fracas début 2017. L’actrice de 34 ans avait alors évoqué « des années » de violences « physiques et psychologiques », des accusations vivement contestées par Johnny Depp.

    Dans la procédure de divorce, Amber Heard avait retiré sa plainte pour violences et Johnny Depp lui avait versé sept millions de dollars, que l’actrice avait redistribués à des associations.

    S’appuyant essentiellement sur les déclarations de l’actrice, le Sun invoque 14 épisodes de violences, tous contestés par Johnny Depp. Ce dernier a reconnu une consommation abusive de drogues et d’alcool et accusé en retour de violences l’actrice de The Danish Girl et Aquaman.

  • « Je l’aimais »

    « Je l’aimais et je ne voulais pas perdre ça (…), son autre face était celle d’un monstre, mais j’ai toujours gardé l’espoir qu’il se désintoxiquerait », a déclaré Amber Heard la semaine dernière au tribunal.

    Lundi, l’avocate du journal a prononcé un véritable réquisitoire contre l’interprète du capitaine Jack Sparrow dans la saga Pirates des Caraïbes. Sasha Wass a étrillé les excès de l’acteur, « sujet à des changements d’humeur irrationnels » quand il a bu et consommé des stupéfiants.

    Aucun témoin n’a assisté à ces violences, a-t-elle concédé, car par nature, les violences entre conjoints se tiennent « derrière des portes closes ».

    « Johnny Depp savait que drogues et alcool pouvaient le transformer en monstre », a affirmé l’avocate.

    De son côté, l’acteur affirme n’avoir jamais levé la main sur une femme, soutenu sur ce point par les témoignages écrits de ses ex-compagnes Vanessa Paradis et Winona Ryder. Il a dépeint Amber Heard comme une calculatrice narcissique et sociopathe soucieuse de vouloir détruire sa vie.


Catégories :Politique

Tagué:,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.