CONFINEMENT, RACISME… MICHELLE OBAMA SE DIT VICTIME D’UNE «LÉGÈRE DÉPRESSION»


Huit ans à la Maison Blanche ne suffisent pas à rendre une personne imperméable à l’anxiété. Dans son podcast, Michelle Obama a déclaré ce 5 août souffrir d’une «légère dépression» causée par l’ambiance générale aux Etats-Unis.

La pandémie de coronavirus, l’administration Trump et les luttes raciales qui secouent le pays représentent ainsi un «fardeau que je n’ai pas ressenti depuis un moment dans ma vie», a-t-elle expliqué. Parmi les symptômes évoqués par l’ancienne Première dame, l’on retrouve ce sentiment de poids sur les épaules ou encore des réveils brutaux en pleine nuit. «Ce n’est pas une époque dans laquelle on s’épanouit, spirituellement», regrette-t-elle.

«Se réveiller et voir encore une nouvelle histoire sur un homme ou une personne noire étant déshumanisé, blessé, tué ou faussement accusé de quelque chose» est «épuisant», souligne Michelle Obama. Depuis le 30 juillet, elle a lancé son podcast qui mêle discussions politiques sur l’actualité et des conversations plus personnelles sur les relations qu’elle entretient avec ses proches. Pour le premier épisode, elle avait reçu Barack Obama, avec qui elle s’était plongée dans ses souvenirs de jeunesse lorsqu’ils étaient encore avocats.

Catégories :Magazine

Tagué:,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.