États-Unis : Donald Trump annonce un « accord de paix historique » entre Israël et les Emirats arabes unis


Cet accord de normalisation des relations entre les Emirats arabes unis et Israël comporte également l’arrêt de l’annexion israélienne de nouveaux « territoires palestiniens ».

Israël et les Emirats arabes unis ont signé sous l’égide des Etats-Unis un « accord de paix historique », a tweeté ce jeudi Donald Trump, permettant à ces deux pays de normaliser leurs relations.

Il s’agit d’une « percée spectaculaire », a commenté le président américain, qualifiant cette normalisation d' »accord de paix historique entre nos deux grands amis ».

Un « jour historique »

Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a également évoqué un « jour historique » et un « pas décisif vers la paix au Moyen-Orient ».

« Les Etats-Unis espèrent que ce pas audacieux sera le premier d’une série d’accords clôturant 72 années d’hostilités dans la région », a poursuivi le ministre américain des Affaires étrangères.

La normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis est une « journée historique », a réagi le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, également sur Twitter.

Arrêt de l’annexion israélienne de nouveaux territoires palestiniens

De son côté, le prince héritier d’Abou Dhabi a affirmé ce jeudi que l’accord de normalisation des relations entre les Emirats arabes unis et Israël comportait l’arrêt de l’annexion israélienne de nouveaux « territoires palestiniens ».

« Lors d’un appel entre le président (américain Donald) Trump et le Premier ministre (israélien Benjamin) Netanyahu, un accord a été trouvé pour mettre fin à toute annexion supplémentaire de territoires palestiniens », a indiqué cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane sur son compte Twitter.

Un accord rejeté par le Hamas

Le mouvement islamiste palestinien Hamas estime que la normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis « ne sert pas à la cause palestienienne » et constitue un « chèque en blanc » pour la poursuite de « l’occupation ».

« Cet accord est rejeté et condamné. Il ne sert pas la cause palestinienne mais est considéré comme une continuation du déni des droits du peuple palestinien », a déclaré Hazem Qasem, le porte-parole du Hamas, qui a livré trois guerres à Israël par le passé et qui a encore échangé des tirs avec l’Etat hébreu au cours de la dernière semaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.