Politique au Mali : la junte lance le processus de concertation nationale


La junte militaire au pouvoir au Mali entame, samedi 5 septembre, une large consultation avec les partis politiques, les organisations de la société civile, d’anciens groupes rebelles, les syndicats et la presse sur la transition censée rendre aux civils les commandes du pays.

La junte au pouvoir au Mali depuis trois semaines lance samedi 5 et dimanche 6 septembre, sous le regard attentif de la communauté internationale, une vaste consultation avec les partis et la société civile, sur la transition censée ramener les civils à la tête du pays.

Les colonels qui ont renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta le 18 août ont promis de rendre les commandes aux civils à l’issue d’une transition d’une durée encore indéterminée.

Mais la forme et la durée de cette transition, deux sujets de frictions avec la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), qui a imposé des sanctions aux nouveaux dirigeants militaires, ne sont pas encore fixées.

Catégories :Afrique

Tagué:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.