Les « États-Unis » engagent 1,7 milliard de dollars au Mozambique


L’agence de développement américaine, bras armé de Trump pour contrer l’influence de la Chine sur le continent, a consacré près de la moitié de ses nouveaux investissements aux projets gaziers mozambicains.

Lancée en janvier par l’administration américaine, l’US International Development Finance Corporation (DFC) confirme sa montée en puissance, en particulier en Afrique de l’Est. Sur le dernier trimestre, elle a approuvé un total de 3,6 milliards de dollars d’investissements dans le monde, dont presque la moitié pour le seul Mozambique, a-t-elle indiqué le 9 septembre.

Nous travaillons également à la constitution d’une équipe africaine qui montera des projets dans les secteurs clés des infrastructures et des technologies », a souligné le patron de DFC, Adam S. Boehler, un spécialiste de l’investissement dans la santé.

Catégories :Afrique

Tagué:, , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.