En Algérie, Khaled Drareni condamné à deux ans de prison ferme, avalanche de protestations


Incarcéré depuis près de six mois, le journaliste Khaled Drareni, symbole du combat pour la liberté de la presse en Algérie, reste derrière les barreaux après sa condamnation en appel à deux ans de prison ferme.

Le verdict a déclenché les protestations de ses soutiens. »Cette décision est terrible. En plaçant Khaled en détention, le pouvoir algérien s’est enfermé lui-même dans une logique de répression », a déclaré à la presse Christophe Deloire, secrétaire général de l’organisation Reporters Sans Frontières.

Catégories :Afrique

Tagué:, , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.