États-Unis : La célèbre couronne en plastique du rappeur Notorious B.I.G. vendue 594.750 dollars


La photo, prise trois jours avant la mort du célèbre rappeur, est un monument de la pop culture. La couronne, qui avait coûté 6 dollars, a été adjugée 594.750 dollars.

Une affaire en or. Une couronne en plastique à 6 dollars portée par le rappeur Notorious B.I.G. dans un shooting réalisé trois jours avant sa mort en 1997 a été vendue mardi soir 594.750 dollars aux enchères à Sotheby’s.

« Cette couronne est un objet fantaisie. Je l’ai acheté à Broadway dans un magasin nommé Gordon’s », a raconté au New York Post Barron Claiborne, l’auteur de la célèbre photo du rappeur en roi de New York. « Sans Biggie [surnom du rappeur, NDLR], la couronne ne vaudrait pas [cette somme] Je l’ai acheté six dollars! » L’objet est aussi dédicacé par le rappeur.

« J’ai toujours cru que Biggie était un roi »

Selon lui, le succès de cette vente montre à quel point la figure de Notorious B.I.G. est devenue mythique: « J’ai toujours cru que Biggie était un roi », ajoute-t-il à propos du rappeur, qui a marqué l’histoire de la musique avec l’album Ready to Die, qui contient des classiques comme The What et Everyday Struggle.

La photo du rappeur, qui pose sur un fond rouge, l’air sévère et la fameuse couronne sur le crâne, est devenue culte, car il s’agit d’une des dernières le représentant avant sa mort. Elle a été réalisée le 6 mars 1997, soit trois jours avant son assassinat le 9 mars 1997. Le cliché est depuis un classique de la pop culture, et a été fréquemment utilisé dans la fiction, et notamment dans la série Luke Cage.

Vente thématique autour du hip-hop
La couronne faisait partie d’une vente thématique autour du hip-hop, qui comprenait certains objets directement liés à l’histoire de ce mouvement et d’autres s’inscrivant dans cette culture. Depuis quelques années, les grandes maisons d’enchères ont organisé des ventes d’un genre inédit, en phase avec une nouvelle génération de collectionneurs, de baskets rares à planches de skateboard.

Avec cet événement hip-hop, Sotheby’s s’appuie sur la popularité du rap, genre émergent dans les années 90 et devenu, depuis le style musical le plus écouté aux Etats-Unis. Lors de la vente, un ensemble de 32 postes radio-cassette, emblématiques du hip-hop des années 80, a été vendu 113.400 dollars, soit le deuxième prix le plus élevé de la soirée.

Autre lot marquant, une collection de 22 lettres d’amour écrites par le rappeur Tupac Shakur, ancien ami puis rival de Biggie, lorsqu’il était adolescent à Baltimore, partie pour 75.600 dollars.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.