Coronavirus: de nouvelles restrictions à venir à Lyon et Nice, un renforcement envisagé à Marseille et en Guadeloupe


Olivier Véran a démandé ce jeudi aux autorités départementales de proposer au gouvernement un renforcement des mesures sanitaires dans les jours à venir. A Marseille et en Guadeloupe, la fermeture des bars et l’interdiction des rassemblements publics sont envisagées.

« C’est désormais une réalité, l’épidémie est à nouveau très active dans notre pays ». A l’occasion d’une conférence de presse ce jeudi, le ministre de la Santé Olivier Véran a dressé un panorama de la circulation du coronavirus en France. Et ciblé des villes où les restrictions sanitaires devront être renforcées dans les jours à venir: à Lyon et Nice, des mesures vont être prises d’ici samedi, tandis qu’à Marseille et en Guadeloupe, un renforcement des mesures existantes est envisagé.

« Lyon se caractérise par un taux d’incidence très élevé, de 200, quatre fois la cote d’alerte, avec un impact fort chez les personnes de plus de 65 ans, a souligné le ministre. L’incidence y est à 113 ».

La situation s’est également dégradée à Nice, où le taux d’incidence est à présent de « 150, trois fois la côte d’alerte ». Et Olivier Véran d’ajouter: « Mais il est proche de 100 pour les personnes de plus de 65 ans. Et surtout, la part des patients Covid dans les réanimations de la région PACA a atteint les 30% ».

A Marseille et en Guadeloupe, « la situation nous inquiète »

« Nous avons donc demandé au préfet du Rhône et des Alpes-Maritimes de se concerter avec les élus et les acteurs du territoire pour proposer au gouvernement d’ici samedi les mesures qui devront être prises pour enrayer la circulation du virus et limiter son impact sur le système sanitaire, a affirmé Olivier Véran. Les maires de Nice et de Lyon ont d’ailleurs déjà commencé à prendre des mesures par anticipation ».

A Marseille et en Guadeloupe, « la situation nous inquiète », a insisté le ministre. « Ils devront faire l’objet de décisions la semaine prochaine si la situation sanitaire ne s’améliore pas ».

« Si le nombre d’entrées en réanimation continue à croître, il faudra sans doute prendre des mesures encore plus fortes, a déclaré le ministre. Elles seront naturellement décidées au niveau local et je pense, en particulier, à la possible fermeture des bars ou à l’interdiction de rassemblement publics ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.