Washington : Défie le reste du monde en proclamant le retour des sanctions de l’ONU


Les États-Unis assurent que les sanctions de l’ONU contre l’Iran sont à nouveau entrées en vigueur dans la nuit de samedi à dimanche et menacent les pays qui ne les respecteraient pas. Une affirmation contestée par le reste du monde.

Seuls contre tous. Les États-Unis ont unilatéralement proclamé, dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 septembre, que les sanctions des Nations unies contre l’Iran sont à nouveau en vigueur et ont promis de punir ceux qui les violent, dans un geste qui risque d’accroître leur isolement mais aussi les tensions internationales.

Aujourd’hui, les États-Unis saluent le retour de quasiment toutes les sanctions de l’ONU contre la République islamique d’Iran auparavant levées », a déclaré le secrétaire d’État américain Mike Pompeo dans un communiqué. Selon lui, ces mesures punitives sont « à nouveau en vigueur » depuis samedi 20 h (00 h GMT dimanche).

Surtout, le gouvernement de Donald Trump menace clairement de mettre en place un système de sanctions dites secondaires pour punir tout pays ou entité qui violerait les sanctions de l’ONU, quand bien même il est l’un des seuls au monde à estimer qu’elles sont en vigueur. C’est une arme redoutable : les contrevenants désignés par Washington se verraient bloquer l’accès au marché et au système financier américains.

« Si des États membres de l’ONU ne remplissent pas leurs obligations pour appliquer ces sanctions, les États-Unis sont prêts à utiliser leurs propres outils pour punir ces défaillances », a prévenu Mike Pompeo. Il a promis que des « mesures » américaines seraient annoncées « dans les prochains jours » contre « ceux qui violent les sanctions de l’ONU ».

Catégories :International

Tagué:,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.