RDC: Félix Tshisekedi demande des sanctions internationales contre les groupes armés dans l’est


Président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a rappelé, mardi, devant l’Assemblée générale des Nations Unies, que la situation sécuritaire dans l’est de son pays demeure préoccupante.

« La paix n’est pas encore retrouvé » dans la partie orientale de la RDC, a reconnu, M. Tshisekedi lors de son intervention devant l’Assemblée générale, précisant que des « éléments résiduels de groupes armés, aussi bien nationaux qu’étrangers, y sont encore actifs et continuent à semer la mort et la désolation ».

Le Président de la RDC a souligné que ces groupes armés n’attaquent pas uniquement les Forces armées gouvernementales (FARDC) mais aussi les Casques bleus de la Mission des Nations Unies présente dans le pays (MONUSCO).

 » Ces groupes armés pratiquent une guerre non conventionnelle et asymétrique « , a déclaré M. Tshisekedi, ajoutant qu’ils ont commis des violations massives des droits humains en commettant des massacres et des viols dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Pour le chef d’Etat congolais, ces groupes armés disposent des moyens leur permettant de poursuivre leurs activités.  » Ces moyens proviennent souvent de l’exploitation illicite des ressources naturelles, écoulées en dehors de la République démocratique du Congo, avec l’aide de certains souteneurs « , a-t-il tenu à préciser. Selon lui, ces groupes armés ne peuvent pas être neutralisés  » sans éradiquer leurs sources d’approvisionnement et d’appui « .

« Je lance un appel à la communauté internationale afin que des sanctions appropriées, ciblées et efficace leur soient appliquées « , a-t-il dit.

A l ’Assemblée générale des Nations Unies, où il intervient pour la seconde fois, M. Tshisekedi a évoqué la question de la présence onusienne en RDC. En attendant de pouvoir discuter des  » contours définitifs de l’avenir de la MONUSCO  » en RDC, le Président congolais a émis le vœu de voir  » pendant cette période de préparation à la sortie  » un renforcement de la coopération entre la mission onusienne et les FARDC. L’objectif étant, selon lui, de rendre effective  » la puissance de feu attendue pour protéger la population et restaurer la paix, la sécurité et l’autorité de ’Etat sur l’ensemble du territoire national « .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.