RDC-Affaire MCK : l’ex-gouverneur Moïse Katumbi reprend possession de NB Mining


L’ex-gouverneur du Katanga a gagné son bras de fer contre Pascal Beveraggi, directeur de NB Mining. Les agents de Moïse Katumbi ont repris possession des locaux de l’entreprise à Lubumbashi, au terme d’un long combat judiciaire.

Publicités

« Nous nous retrouvons au cœur de l’entreprise, dont les travailleurs de Moïse Katumbi prennent possession ». Dans une courte vidéo publiée sur les réseaux sociaux ce vendredi 25 septembre dans la matinée, Nonon Dilungidi Nlandu, un collaborateur de l’ancien gouverneur du Katanga, plastronne. Se filmant en train de passer les portes des locaux de NB Mining Africa, à Lubumbashi, il montre les hommes de Katumbi prenant possession des lieux, ouvrant les bureaux.

« Nous avons récupéré la société, nous allons recommencer à zéro », lance pour sa part, dans une autre vidéo, Paul Kaponda, ancien comptable de Mining Company of Katanga (MCK), l’entreprise de Moïse Katumbi dont les activités minières avaient été repris par Necotrans Holding, avant la faillite de cette dernière en 2017.

La fin du bras de fer ?

Les avocats de Katumbi ont obtenu que la NB Mining Africa et tous ses actifs, locaux compris, soient récupérés par la société Astalia Investment Ltd, gérée par l’épouse de l’ancien gouverneur du Katanga. Pour ce faire, ils se sont appuyés sur une décision de la Cour de cassation.

Catégories :Afrique

Tagué:, , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.