Présidentielle en Guinée: la tension est montée ces derniers jours dans le pays


Conakry, la tension est montée ces derniers jours alors que la date de l’élection présidentielle du 18 octobre se rapproche en Guinée. Les autorités ont dénoncé mercredi une tentative de saboter le scrutin après que le convoi du Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, par ailleurs directeur de campagne du président Alpha Condé, a été attaqué dans le centre du pays.

Publicités

La Guinée a fermé ses frontières avec la Sierra Leone, le Sénégal et la Guinée-Bissau. Conakry invoque un soutien à des manoeuvres de déstabilisation.

Cela s’ajoute à la fermeture des frontières de la Guinée avec ses voisins. Aucune justification officielle mais un proche du président a affirmé sur un média local que la Sierra Leone soutiendrait des manœuvres de déstabilisation de la Guinée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.