Bamako: les personnalités arrêtées lors du coup d’État ont été libérées


Les militaires qui ont pris le pouvoir le 18 août au Mali avant de s’engager dans une transition censée ramener les civils au pouvoir ont annoncé, mercredi, la libération des 12 personnalités civiles et militaires arrêtées lors du coup d’État.

Publicités

Les militaires auteurs du coup d’État du 18 août au Mali ont annoncé, mercredi 7 octobre, la libération de 12 personnalités qui avaient été arrêtées quand ils ont pris le pouvoir.

« Le vice-président de la transition (et chef des putschistes, le colonel Assimi Goïta, NDLR) informe l’opinion publique (…) de l’élargissement ce jour des personnalités politiques et militaires arrêtées suite aux événements du 18 août 2020 », a indiqué dans un communiqué le Comité national pour le salut du peuple (CNSP), qui a renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta.

« Il s’agit de l’ancien Premier ministre, Boubou Cissé, de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Moussa Timbiné, des généraux Ibrahima Dahirou Dembélé, M’bemba Moussa Keïta, Oumar Dao, Ouahoun Koné, Boukary Kodio, Abdramane Baby, Abdoulaye Coulibaly, Moustapha Drabo et du colonel-major Faguimba Kansaye », selon ce communiqué publié sur les comptes Facebook et Twitter du CNSP.

Me suivre

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.

Catégories :Afrique

Tagué:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.