Présidentielle américaine: Kanye West dévoile son premier clip de campagne


Dans son premier clip de campagne, le rappeur Kanye West vante les mérites de la famille et en appelle à la foi pour transformer l’Amérique. De là à sauver sa candidature, seulement crédité de deux pour cent d’intentions de vote…

Publicités

Il est toujours là. A trois semaines de l’élection présidentielle américaine, Kanye West a dévoilé dans la nuit de lundi à mardi sur son compte Twitter son premier clip de campagne, bien que ses chances d’entrer à la Maison Blanche soient totalement nulles.

« Amérique, quelle est la destinée de l’Amérique ? Qu’est-ce qui est le mieux pour notre nation ? Notre peuple ? Qu’est-ce qui est juste ? », s’interroge le rappeur de 43 ans, le regard tourné vers le ciel tandis que flotte derrière lui un drapeau des Etats-Unis en noir et blanc.

Sans surprise, Kanye West met la foi au cœur de son discours, en appelant au « libre exercice de la religion », tel qu’il est stipulé dans la Constitution américaine, et met en avant les valeurs de la famille, s’appuyant sur des images de familles, blanches et noires, en train de prier.

« Nous construirons un pays plus fort en construisant des familles plus fortes », assène le compagnon de Kim Kardashian. « En nous tournant vers la foi, nous serons le genre de nation, le genre de peuple que Dieu veut que nous soyons. » Le rappeur ne fait en revanche aucune allusion à certaine de ses propositions les plus décriées comme son opposition à l’IVG.

Depuis l’annonce de sa candidature en juillet dernier, Kanye West a dépensé plus de 8,7 millions de dollars pour faire campagne sous la bannière de son « Birthday Party ». Des efforts insuffisants puisqu’il n’est parvenu à déposer sa candidature que dans une douzaine d’Etats comme le Vermont, le Kentucky, le Tennessee ou encore l’Iowa.

D’après les sondages nationaux, l’interprète de « Jesus Walks » n’est crédité que de 2% des intentions de vote, loin derrière Joe Biden et Donald Trump. Pour certains observateurs, la candidature du rappeur, qui n’a jamais caché son admiration pour l’homme d’affaires, viserait en réalité à faire perdre des voix son rival démocrate dans des petits Etats qui avaient fait défaut à Hillary Clinton en 2016. Au vu des sondages, cette stratégie n’est clairement pas gagnante pour le moment.

LIRE AUSSI

Me suivre

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.