Le PDG d’Apple Tim Cook a dévoilé mardi le tout premier iPhone connecté en 5G


Une petite révolution pour la marque, lancée dans cette nouvelle ère de la technologie mobile, un an après ses concurrents.

Publicités

La présentation de la marque à la pomme était attendue comme le Messie par l’industrie de la téléphonie mobile. « C’est le début d’une nouvelle ère », a annoncé Tim Cook, le patron d’Apple, pour marquer l’entrée très attendue des iPhone dans la 5G, la nouvelle génération de téléphonie ultra-rapide.

Le géant américain de l’électronique et des technologies a lancé, ce mardi, les iPhone 12, lors d’une présentation à grand renfort de mises en scène et musiques dramatiques, en ligne et sans public, pandémie de Covid-19 oblige. Plus d’un an après ses deux rivaux Samsung et Huawei, Apple va commercialiser sa première gamme compatible avec la 5G. Elle se décline avec les iPhone 12, 12 mini, 12 Pro et 12 Pro Max, qui seront dans les rayons à partir du 23 octobre (12 et 12 Pro) et du 13 novembre (12 mini et 12 Pro Max), pour des prix de base allant de 699 à 1.099 dollars.

Les prix de ces nouveaux modèles ont été alignés sur ceux des modèles précédents et des concurrents. « Apple a tenu compte de la situation de nombreux consommateurs en 2020 avec la crise sanitaire », note Stephen Mears, du site spécialisé Futuresource. « Les prix raisonnables des iPhone 12 ne poseront pas de problèmes à la majorité de leurs clients ».

La firme de Tim Cook pourrait écouler plus de 75 millions d’iPhone 12, selon l’analyste Dan Ives, qui estime que plus d’un tiers des 950 millions d’iPhone en circulation dans le monde, soit 350 millions d’appareils, ont des chances d’être remplacés par un modèle plus récent dans les mois qui viennent.

Un nouveau cycle

Les yeux des observateurs étaient, ce mardi, davantage tournés vers cette question de la 5G que les habituelles innovations en terme de design ou de qualité d’appareil photo. « C’est le plus important nouveau cycle de produits pour Apple depuis l’iPhone 6 en 2014 », a réagi l’analyste Dan Ives, de Wedbush Securities.

L’entrée en scène d’Apple signale que la 5G ne peut plus se contenter d’un déploiement décousu : c’est le moment pour les opérateurs de mettre les bouchées doubles. « Apple va faire plus pour la 5G que la 5G ne va faire pour les nouveaux iPhone », a commenté sur Twitter Thomas Husson, vice-président du cabinet Forrester. « Jusqu’à présent, la plupart des gens étaient attentistes », a relevé Hans Vestberg, le patron de Verizon, l’un des principaux opérateurs américains, avant d’ajouter : « La 5G vient de prendre corps ».

LIRE AUSSI

Catégories :High-Tech

Tagué:, , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.