France: face au communautarisme, Bernard Cazeneuve dénonce les « lâchetés » de « l’islamo-gauchisme »


Ancien ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve estime qu’avec ce nouvel attentat, « on a franchi un cap ».

Publicités

« Avec cet attentat, on a franchi un cap: en assassinant un enseignant qui voulait, à travers un débat sur les caricatures, faire un cours sur la liberté d’expression, on a voulu abattre un symbole de la République », s’inquiète-t-il dans une interview au Parisien.

Il dénonce aussi, et surtout, « certaines petites lâchetés et concessions médiocres face au communautarisme » de certains élus et accuse directement cet « islamo-gauchisme qui regarde avec les yeux de Chimène certaines organisations communautaristes qui ont en elles une défiance, pour ne pas dire une forme de haine de la République. »

LIRE AUSSI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.