Guinée : le dernier combat du président Alpha Condé


A 82 ans, Alpha Condé devrait être réélu dimanche président de Guinée pour un troisième mandat, alors que l’opposition l’accuse de dérives autocratiques.

Publicités

C’est peu dire qu’Alpha Condé connaît de l’intérieur les croisades et les sacrifices de l’opposant africain. L’homme a dû attendre ses 72 ans pour devenir, après des décennies de bagarre, de prison et d’exil, le premier président de Guinée élu démocratiquement.

Ancien animateur de la Fédération des étudiants d’Afrique noire en France, il affronte à distance le dictateur Sékou Touré, le héros de l’indépendance du pays. Condamné à mort par contumace, il n’a pu rentrer au pays qu’en 1991, l’année du dégel démocratique sur le continent après le sommet France-Afrique de La Baule sous la présidence de François Mitterrand.

LIRE AUSSI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.