Nigeria: le pays est paralysée par les manifestants


Au Nigeria, les manifestations de la jeunesse qui réclame désormais « une meilleure gouvernance », se poursuivaient lundi dans un climat tendu et se propageaient à travers le pays, particulièrement à Lagos, où les manifestants ont mis la capitale économique de 20 millions d’habitants quasiment à l’arrêt. 

Publicités

Depuis vendredi, les marches ont continué à rassembler des milliers de personnes dans les principales grandes villes du sud. A Lagos, épicentre de la contestation, l’aéroport international et la majorité des axes routiers restaient bloqués, causant des embouteillages monstres. 

A Abuja, la capitale fédérale, des tensions ont éclaté lundi entre manifestants et forces de l’ordre, qui ont procédé à des tirs de gaz lacrymogènes, selon un journaliste de l’AFP sur place.

Des incidents similaires s’étaient produits la veille et un manifestant avait perdu la vie. Depuis le weekend, ce sont au total cinq personnes qui ont été tuées, selon l’ONG Amnesty International. 

« Une personne a été tuée à Benin City (Etat d’Edo), une autre à Abuja, deux à Osogbo (Etat d’Osun) durant le weekend, et un homme a également été tué à Kano ce matin », a détaillé lundi Isa Sanusi, le porte-parole de l’organisation au Nigeria. 

Depuis le début des manifestations, il y a une dizaine de jours, « quinze personnes ont été tuées, dont deux policiers », a-t-il précisé. 

Lundi, la situation a dégénéré à Benin City: des groupes de jeunes armés, encore, accusés d’être payés par des responsables politiques locaux, ont attaqué des manifestants. 

Deux postes de police ont également été attaqués par des personnes se présentant comme des manifestants, a affirmé la police nigériane sur Twitter lundi matin. 

Dans le chaos, plusieurs détenus ont aussi réussi à s’échapper d’une des prisons de la ville, selon plusieurs témoins à l’AFP. Le gouverneur de l’Etat a instauré un couvre-feu de 24 heures à partir de lundi après-midi.

LIRE AUSSI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.