Attaque de Conflans-Saint-Honorine : L’imam Chaghoumi « on ne peut pas décapiter quelqu’un »


Le président de la Conférence des imams de France Hassen Chalghoumi est apparu extrêmement ému et en colère lundi 19 octobre pour condamner l’assassinat de Samuel Paty.

Publicités

Lors de sa déclaration, l’imam Chaghoumi a pointé du doigt « internet, le numérique et les GAFA », appelant à une prise de conscience : « Réveillez-vous ! Soyons fermes ! Il y a des vies menacées, des personnes qui quittent la France pour aller vivre ailleurs, vous trouvez ça normal ? »

Il insiste sur la nécessité de l’éducation : « Il faut valoriser les parents qui éduquent leurs enfants, qui assurent la sécurité de leurs enfants et il faut sanctionner les parents qui les abandonnent avant qu’ils deviennent des criminels et assassinent des vies, dit-il. octobre à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), en compagnie d’une dizaine d’imams, pour faire une prière.

« L’islamisme est une maladie de l’islam, il faut le combattre, déclare-t-il, très ému, face aux médias. Les pays musulmans le combattent, l’islam politique est interdit dans certains pays, pourquoi chez nous on n’interdit pas l’islamisme ? Jusqu’à quand notre jeunesse va-t-elle payer ça ? 130 jeunes […] Des dizaines de policiers […] Des dizaines de journalistes […] Jusqu’à quand ? »

Il faut de vrais aumôniers dans les prisons et de vrais médiateurs dans les quartiers, poursuit-il la voix tremblante. Il faut que les musulmans parlent aux jeunes musulmans dans les quartiers, qu’ils débattent de ce que veut dire Charlie, de ce que signifie la liberté d’expression, de ce que sont l’islam et l’islamisme ».

Lors de sa déclaration, l’imam Chaghoumi a pointé du doigt « internet, le numérique et les GAFA », appelant à une prise de conscience : « Réveillez-vous ! Soyons fermes ! Il y a des vies menacées, des personnes qui quittent la France pour aller vivre ailleurs, vous trouvez ça normal ? »

Il insiste sur la nécessité de l’éducation : « Il faut valoriser les parents qui éduquent leurs enfants, qui assurent la sécurité de leurs enfants et il faut sanctionner les parents qui les abandonnent avant qu’ils deviennent des criminels et assassinent des vies, dit-il.

LIRE AUSSI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.