Côte d’Ivoire : Les violences ressurgissent un peu partout dans le pays


@HaieMag

À dix jours de l’élection, Abidjan retient son souffle. Les violences ressurgissent un peu partout dans le pays, et notamment dans la capitale économique, où les habitants s’organisent. Entre provisions, retour au village et rapatriement.

Publicités

Les bouts de bois et le sol noircis fument encore. Lundi 19 octobre, dans plusieurs localités de Côte d’Ivoire, de jeunes hommes ont érigé et enflammé des barrages de bric et de broc pour manifester leur colère contre la tenue de l’élection présidentielle, prévue le 31 octobre et que l’opposition appelle à boycotter.

Comme lui, de nombreux Abidjanais ont prévu de faire leurs valises et de retourner au village, persuadés que la capitale économique ivoirienne connaîtra de nouveaux affrontements et pillages à l’approche du scrutin. Ces derniers jours, la situation s’est envenimée.

Les violences interethniques sur fond d’opposition politique, semblables à celles observées en août, qui avaient coûté la vie à une quinzaine de personnes, ont repris dès le début de la campagne électorale, le 15 octobre, faisant au moins quatre morts et de nombreux dégâts matériels.

LIRE AUSSI

1 réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.