Covid-19 : 300.000 Morts supplémentaires aux États-Unis « depuis janvier »


@HaieMag

La surmortalité liée à la pandémie de Covid-19 aux États-Unis a été de 300.000 personnes, selon une étude des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) publiée mardi. Un rapport qui confirme que le bilan officiel d’environ 200.000 morts sous-estime l’impact réel du virus dans le pays.

Publicités

De fait, alors que près de 200.000 morts supplémentaires ont été officiellement attribuées au Covid-19 entre le 26 janvier et le 3 octobre, les statistiques de mortalité montrent que 100.000 autres sont décédées pour d’autres raisons, par rapport à ce qui était attendu sur la base des cinq années précédentes selon des modèles démographiques.

Ces 100.000 décès supplémentaires pourraient être des morts qui auraient dû être attribuées au coronavirus, mais ne l’ont pas été en raison d’une erreur de diagnostic ou de l’absence de test.

Ou bien elles pourraient inclure des morts de causes indirectes de la pandémie, par exemple des personnes mortes de maladies du cœur, d’Alzheimer et de démence, ou de malades respiratoires, et qui n’ont pas pu ou pas voulu se rendre à l’hôpital, en raison de la crise sanitaire.

LIRE AUSSI

Catégories :Santé

Tagué:, , ,

1 réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.