Au Nigeria: des pillages dans plusieurs villes


Les pillages de masse ciblant des bâtiments publics ainsi que des entrepôts de nourriture se multiplient au Nigeria. Le pays le plus peuplé d’Afrique est secoué depuis deux semaines par un soulèvement populaire et de graves troubles sociaux.

Publicités

Lagos, mégalopole économique de 20 millions d’habitants, la situation était plutôt calme, samedi 24 octobre, et le couvre-feu strict imposé depuis mardi soir a été allégé, après une semaine de violences extrêmes.

Mais dans plusieurs villes du pays, les pillages de masse se poursuivaient, comme à Ede (Etat d’Osun, sud-ouest) ou à Jos (centre), où plusieurs milliers de personnes ont envahi et pillé un immense entrepôt de nourriture qui devait être distribuée en mars et avril derniers, pendant le confinement mis en place pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

« Nous avions faim, et ils cachaient la nourriture ! », s’est indignée une habitante de Jos. « Quel genre de gouvernement avons-nous ? Nous sommes faibles, beaucoup meurent de faim. » « Tous les prix ont augmenté. Comment faisons-nous pour survivre ? », a déploré auprès de l’Agence France-Presse (AFP) un homme croisé sur la route qui mène à l’entrepôt, remplie de personnes portant des sacs estampillés « Ne pas vendre. Gouvernement du Nigeria ».

Le Nigeria, premier producteur de pétrole du continent africain et réputé pour être l’un des pays les plus corrompus au monde, traverse une très grave crise sociale. Les mouvements de contestation, nés à Lagos contre les violences policières il y a deux semaines, ont dégénéré en vagues de violences et de pillages de masse.

La répression sanglante de manifestations pacifiques à Lagos, mardi soir, qui a fait 12 morts, selon Amnesty International, a indigné le pays et la communauté internationale. Selon l’ONG, au moins 56 personnes ont été tuées dans tout le pays depuis deux semaines de soulèvement.

LIRE AUSSI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.