Attentat à Vienne: le président François, a adressé son soutien à la capitale autrichienne


Emmanuel Macron a adressé son soutien à la capitale autrichienne, où plusieurs coups de feu ont été échangés ce lundi soir. Le ministre de l’Intérieur autrichien n’exclut pas la piste terroriste.

Publicités

« Nos ennemis doivent savoir à qui ils ont affaire. Nous ne céderons rien », a commenté ce lundi soir le président Emmanuel Macron après l’annonce de la fusillade mortelle dans le centre de Vienne.

« Nous, Français, partageons le choc et la peine du peuple autrichien (…). Après la France, c’est un pays ami qui est attaqué. C’est notre Europe. Nos ennemis doivent savoir à qui ils ont affaire. Nous ne céderons rien », a tweeté le chef de l’Etat en français puis en allemand.

« Totale solidarité »

L’Élysée a précisé qu’Emmanuel Macron s’était entretenu dans la soirée avec le chancelier autrichien Sebastian Kurz, à qui il a « exprimé sa totale solidarité, son soutien et proposé l’aide de la France si nécessaire. »

La fusillade survenue en plein centre de la capitale autrichienne a fait deux morts, dont un des auteurs de l’attentat, a annoncé la police.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.