Ouganda : l’opposant Bobi Wine arrêté après avoir enregistré sa candidature


Le chanteur populaire Bobi Wine, principal adversaire du président Yoweri Museveni à la présidentielle de 2021 en Ouganda, a été arrêté, mardi, immédiatement après avoir enregistré sa candidature.

Publicités

À peine candidat et déjà en résidence surveillée. Le populaire chanteur Bobi Wine, principal adversaire du président Yoweri Museveni à la présidentielle de 2021 en Ouganda, a été arrêté, mardi 3 novembre, et ramené chez lui sous la contrainte par la police, après avoir enregistré sa candidature, a annoncé son parti.

À sa sortie de la Commission électorale, des policiers en uniforme ont brisé les vitres de la voiture de Bobi Wine, député de 38 ans, l’en ont sorti, puis l’ont embarqué dans un véhicule qui a démarré, selon des images diffusées en direct à la télévision.

Selon le secrétaire général de la Plateforme de l’unité nationale (NUP), David Lewis Rubongoya, Bobi Wine, nom d’artiste de Robert Kyagulanyi, a été ramené sous la contrainte à son domicile par les forces de sécurité qui l’empêchent désormais d’en sortir.

« L’armée et la police ont bloqué les rues qui y accèdent », a-t-il déclaré à l’AFP, elles ont également « tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les partisans de Bobi Wine » rassemblés devant son domicile.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.