Ethiopie: le premier ministre annonce une riposte après l’attaque contre l’armée


Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a annoncé mercredi le lancement d’une opération militaire contre la région du Tigré (Nord), qu’il accuse d’avoir mené une attaque meurtrière contre une base de l’armée fédérale.

Publicités

Les tensions n’ont cessé de s’aggraver ces dernières semaines entre d’une part le gouvernement fédéral d’Addis Abeba de M. Abiy, prix Nobel de la Paix 2019, et de l’autre, le gouvernement régional du Tigré, dirigé par l’ancienne élite politique du pays.

Les développements militaires des dernières heures font craindre aux observateurs un risque d’un long conflit dévastateur, susceptible de menacer la stabilité déjà fragile du deuxième pays le plus peuplé du continent avec plus de 100 millions d’habitants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.