Covid-19 : les annonces d’Olivier Véran


Nous avions 5.000 lits de réanimation. Nous avons augmenté de 15% le nombre de lits lors de la première vague pour monter à plus de 5.800.

Publicités

Au 30 octobre, les réanimations ont augmenté leurs capacités progressivement à 6.500 lits. Elle est toujours en cours et l’objectif est d’atteindre plus de 10.000 lits », détaille le ministre de la Santé.

Si nous n’avions pris aucune mesure il y aurait eu à la mi-novembre 9.000 malades dans les réanimations françaises, ce qui aurait été une situation catastrophique pour nos hôpitaux et pour les malades. Et dès le 11 novembre, toutes les réanimations auraient été saturées. Si le confinement est mal respecté, on aura 7.000 malades dans les réanimations, et la deuxième vague sera plus haute et plus longue », prévient-il.

« La pression est très forte avec 85% de lits occupés. Des déprogrammations de soins non urgents ont donc commencé. Au Puy-en-Velay, 64 lits de chirurgie ont ainsi été convertis en lits Covid. Mais on ne protège pas la santé des uns en compromettant celle des autres. La prise en charge de certains patients devra donc être préservée, notamment la chirurgie pour cancer, les patients atteints de maladies chroniques, ou la pédiatrie », souligne le ministre de la Santé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.