Côte d’Ivoire: Affi N’Guessan et Albert Toikeusse Mabri sont recherchés par la justice


À Abidjan, les deux opposants Pascal Affi N’Guessan et Albert Toikeusse Mabri sont recherchés par la justice pour leur participation à la mise en place d’un « Conseil national de transition », le 2 novembre. Des actes constitutifs d’attentat et de complot contre l’autorité de l’État, a expliqué le procureur à la presse vendredi 6 novembre.

Publicités

Face aux journalistes, le procureur d’Abidjan, Richard Adou, a donné un certain nombre de précisions sur les arrestations d’opposants ces derniers jours. Le 3 novembre, au lendemain de l’annonce de la mise en place d’un « Conseil national de transition », une vingtaine de personnes ont été arrêtées chez Henri Konan Bédié.

Neuf ont été libérées depuis. Mais douze sont toujours aux mains de la justice, dont le numéro 2 du PDCI, Maurice Kakou Guikahué. Le président du FPI légal, Pascal Affi N’Guessan, qui a annoncé au nom de l’opposition la mise en place de cette transition, et le président de l’UDPCI, Albert Toikeusse Mabri, sont « en fuite et activement recherchés », selon le procureur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.