Joe Biden le président « qui rassemble et non pas qui divise


Le peuple américain est en train de vivre un moment historique. À Wilmington, dans son fief du Delaware, Joe Biden prononce ce samedi soir son premier discours de président-élu des États-Unis. Malgré la pandémie de Covid-19, de nombreux Américains se sont massés devant l’estrade où l’ancien sénateur démocrate prend la parole, après sa colistière Kamala Harris, qui a salué « un jour nouveau pour l’Amérique ».

Publicités

Avant même l’officialisation de sa victoire, Joe Biden avait annoncé qu’il serait, quoi qu’il arrive, le président de « tous » les Américains. Cette volonté de réunir un peuple profondément divisé, bousculé par la présidence clivante de Donald Trump, il l’a réitérée à de nombreuses reprises dans un discours parsemé d’allusions à « l’âme » du pays, son thème de campagne.

« Le peuple de cette Nation a parlé. Il nous a donné une victoire claire », a déclaré Joe Biden, qui s’est engagé à être « un président qui rassemble et non pas qui divise ». « Je suis honoré de la confiance que vous avez placée en moi », a-t-il affirmé.

Combat contre le Covid-19
Comme il l’a fait dans sa prise de parole télévisée jeudi, Joe Biden a appelé son peuple à l’unité, saluant la « coalition la plus diverse jamais réunie » par un candidat à la Maison Blanche, évoquant les démocrates, les minorités, mais aussi les républicains modérés qui ont pu le soutenir.

« Il n’y a pas d’États bleus ou d’États rouges, il n’y a que les États-Unis d’Amérique. (…) Il ne faut pas traiter nos adversaires comme des ennemis, ce sont des Américains. (…) Il est temps de guérir les États-Unis », a-t-il insisté.

Citant les exemples d’Abraham Lincoln, Franklin D. Roosevelt, John F. Kennedy et Barack Obama, le nouveau président-élu a voulu inscrire son futur mandat sous le sceau « de la dignité, (…) de la justice, (…) de la science, (…) de l’espoir ». Il a dit vouloir combattre l’injustice raciale, défendre la couverture maladie et permettre de « sauver notre planète en luttant contre le changement climatique ».

Par ailleurs, et surtout, Joe Biden a promis qu’il n’économiserait « aucun effort, aucun, dans la lutte contre la pandémie » de Covid-19. Il a annoncé que dès lundi, il mettrait en place une cellule spéciale pour affronter la crise sanitaire. Plus globalement, le futur président a également promis que l’Amérique serait « de nouveau respectée dans le monde ». Et le démocrate de développer:

Nous sommes à un moment clé de notre histoire. Nous avons l’opportunité de défaire le désespoir, de bâtir une Nation prospère, qui ait un but. Nous pouvons le faire, je sais que nous le pouvons. (…) Nous devons restaurer l’âme de l’Amérique. Notre Nation est façonnée par le combat permanent entre le meilleur de nous-mêmes et nos pulsions les plus sombres. (…) Il est temps que le meilleur de nous-mêmes triomphe. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.