Élection américaine : la Justice autorise l’ouverture d’enquêtes sur la présidentielle


Bill Barr, l’un des ministres les plus loyaux au président sortant, a souligné que cette autorisation, adressée aux procureurs fédéraux du pays, n’indiquait pas que le ministère de la Justice avait des preuves de l’existence de véritables situations de fraudes.

Publicités

«Je vous autorise à enquêter sur des allégations substantielles d’irrégularités concernant les votes ou le comptage de bulletins avant la certification des élections dans vos juridictions, dans certains cas, a-t-il écrit dans sa lettre. De telles enquêtes peuvent être menées s’il existe des allégations claires et potentiellement crédibles d’irrégularités qui, si elles étaient avérées, pourraient potentiellement avoir un impact sur le résultat d’une élection fédérale dans un État».

A la suite de l’ordre de Bill Barr, le responsable du service en charge des crimes électoraux, qui supervise les enquêtes pour fraude, a annoncé sa démission, selon plusieurs médias nationaux. Richard Pilger a expliqué sa décision dans un mail envoyé à son équipe, expliquant que, «après avoir étudié les nouvelles règles et leurs ramifications, (je dois) malheureusement démissionner de mon poste», selon le New York Times.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.