Mozambique : Emmanuel Macron appelle à une « réponse internationale »


Au Mozambique, plus de 50 personnes ont été décapitées, des femmes kidnappées, des villages pillés puis incendiés. Des barbares détournent une religion de paix pour semer la terreur : le terrorisme islamiste est une menace internationale qui appelle une réponse internationale.

Publicités

Les civils capturés ont ensuite été emmenés sur un terrain de foot à proximité puis ont été décapités, et pour certains démembrés. La plupart étaient des adolescents.

Le média Pinnacle News avance que cette attaque aurait fait 51 morts. Luiz Fernando Lisboa, l’évêque de Pemba, capitale régionale de la province du Cabo Delgado, a confirmé les faits au journal Deutsche Welle, mais estime pour sa part qu’« il est impossible de définir le nombre précis de victimes », comme les terroristes auraient saboté les lignes de téléphonie.

« Au Mozambique, plus de 50 personnes ont été décapitées, des femmes kidnappées, des villages pillés puis incendiés », a réagi à la mi-journée Emmanuel Macron dans un tweet, également publié en portugais.

« Des barbares détournent une religion de paix pour semer la terreur : le terrorisme islamiste est une menace internationale qui appelle une réponse internationale », a ajouté le président français.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.