Donald Trump s’est fait l’écho sur Twitter


Donald Trump accuse ce logiciel d’avoir indûment réattribué des millions de voix à son rival démocrate, Joe Biden.

Publicités

C’est le nouvel angle d’attaque du camp Trump pour dénoncer le « vol » de la présidentielle américaine: le logiciel électoral Dominion aurait selon lui effacé ou réattribué à son rival des millions de votes destinés au président. Qu’en sait-on?

Selon une étude de l’école de commerce Wharton de l’université de Pennsylvanie, sa technologie concernait plus de 71 millions d’électeurs américains en 2016, dans un total de 1635 collectivités. Ce qui en fait le deuxième plus gros fournisseur du pays, derrière l’entreprise Election Systems & Software.

Donald Trump a relayé dans un tweet, en lettres capitales, des informations de la chaîne conservatrice One America News Network (OANN) selon lesquelles le logiciel Dominion aurait « effacé 2,7 millions de votes Trump à travers le pays », et que des centaines de milliers de votes qui lui étaient destinés avaient été réattribués à Joe Biden dans des Etats utilisant la technologie Dominion.

Dominion Voting Systems est une entreprise canadienne fondée en 2003 et dont le siège social américain se trouve à Denver, dans l’Etat du Colorado. Spécialisée dans les technologies électorales, elle fournit à des autorités locales les machines et le logiciel associé que de nombreux Américains utilisent pour voter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.