Crise sanitaire en France : Olivier Véran évoque « l’impact psychologique » de l’épidémie


Le ministre de la Santé Olivier Véran a évoqué « l’impact psychologique de l’épidémie et plus encore du confinement » ce jeudi, en ouverture de son point de situation hebdomadaire. « La santé mentale des Français s’est fortement dégradée (…) On le nomme ras-le-bol, mal-être, anxiété, déprime », a énuméré le ministre.

Publicités

Olivier Véran a rappelé l’existence d’une cellule psychologique, puis il a tenté d’expliquer cette baisse de moral des Français par « la crainte de la contamination », « le rapport parfois direct à la mort », « le revers de la distancitation physique » ou encore la crainte de perdre son emploi ».

Aide psychologique: le numéro vert reçoit 20.000 appels par jour

Olivier Véran a fait savoir que 8000 personnes avaient été prises en charge par les cellules d’aide psychologique depuis le début de l’épidémie, et que le numéro vert d’aide psychologique avait reçu plus de 2 millions d’appels depuis avril. Celui-ci reçoit actuellement 20.000 appels par jour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.