États-Unis : la crise sanitaire « décime » les boutiques du tourisme


Boutiques vitrines fermées, commerçants désemparés: sur la 5e avenue New Yorkaise, le marasme ambiant est palpable depuis que la crise du coronavirus a fait fuir les touristes.

Publicités

Un responsable d’une boutique de souvenirs, ne doit sa survie qu’à la bonne volonté du propriétaire des lieux: le loyer n’a pas été payé depuis le mois de mars. La fréquentation touristique a chuté de 66% à New York en 2020 selon NYC & Company.

Vice-président de cet organisme de promotion du tourisme, Christopher Heywood explique que la crise a “décimé toutes les facettes” de cette industrie qui emploie 403.000 personnes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.