États-Unis : l’avocat de Donald Trump Rudy Giuliani a brassé plusieurs théories conspirationnistes


Dans une conférence de presse très décousue, l’avocat de Donald Trump, Rudy Giuliani, a brassé plusieurs théories conspirationnistes, accusant notamment sans preuves concrètes, Nicolas Maduro, George Soros ou encore le camp démocrate d’avoir participé à une large fraude autour du scrutin présidentiel américain.

Publicités

Une conférence de presse aux accents surréalistes. Entre accusations directes contre Joe Biden et références cinématographiques, Rudy Giuliani s’est livré, jeudi 19 novembre, à une défense décousue de Donald Trump qui affirme, sans preuves concrètes, que la présidentielle américaine a été truquée par le camp démocrate.

Lors d’une conférence de presse de près de deux heures, l’avocat personnel du président a évoqué des machines de comptage qui auraient « changé » les votes pour Trump en voix pour l’ancien vice-président de Barack Obama. Il a dénoncé également la présence dans le scrutin de votes multiples ou ceux de personnes décédées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.