Emmanuel Macron s’élève contre la « stratégie » de la Turquie et de la Russie en Afrique


Le président de la République a dénoncé la « stratégie » menée par la Russie et la Turquie pour alimenter un sentiment anti-français en Afrique en jouant « sur le ressentiment post-colonial ».

Publicités

« Il y a une stratégie à l’œuvre, menée parfois par des dirigeants africains, mais surtout par des puissances étrangères, comme la Russie ou la Turquie, qui jouent sur le ressentiment post-colonial », a-t-il déclaré.

« Il ne faut pas être naïf : beaucoup de ceux qui donnent de la voix, qui font des vidéos, qui sont présents dans les médias francophones sont stipendiés par la Russie ou la Turquie. »

« Nous ne devons pas être prisonnier de notre passé »

Dans ce long entretien, accordé à Jeune Afrique ce vendredi 20 novembre, le chef de l’État français insiste sur la « relation équitable » et le « véritable partenariat », que la France cherche à mettre en œuvre avec le continent, depuis son arrivée au pouvoir en 2017, avec la levée de « tabous (…) mémoriels, économiques, culturels, entrepreneuriaux ».

Le président Macron cite pêle-mêle la restitution d’œuvres du patrimoine africain à plusieurs pays comme le Sénégal, le Bénin ou Madagascar, ou la fin du franc CFA, « un marqueur très symbolique qui alimentait beaucoup de fantasmes et de critiques ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.