Perpétuité requise pour Jonathann Daval


L’avocat général Emmanuel Dupic a requis samedi devant les assises de la Haute-Saône la réclusion criminelle à perpétuité à l’encontre de Jonathann Daval, auteur d’un « crime presque parfait » parce que sa femme Alexia « voulait le quitter ».

Publicités

« On ne naît pas criminel, on le devient »
« Vous l’avez bien compris cet homme ne conteste pas sa culpabilité, il reconnait avoir tué sa femme qu’il a tant aimé », a déclaré l’avocat de l’accusé Me Spatafora.

« Après 5 jours de débats vous disposez de toutes les cartes pour prendre la décision la plus juste, Jontahann Daval ne conteste pas les faits qui lui sont reprochés », rappelle l’avocate, « il n’était pas plus disposé que vous et moi à basculer dans le crime. On ne naît pas criminel, on le devient ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.