Éthiopie : message d’Abiy Ahmed aux dirigeants du Tigré 72h aux TPLF pour déposer les armes


« La route vers votre destruction touche à sa fin et nous vous demandons de vous rendre dans les prochaines 72 heures. » Tel est le message envoyé hier par Abiy Ahmed aux dirigeants du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF).

Publicités

Le Premier ministre les enjoint donc à déposer les armes. « Vous êtes à un point de non-retour, ajoute-t-il. Saisissez cette dernière chance. »

Quelques heures plus tôt, l’armée éthiopienne avait prévenu qu’une attaque de Mékélé était imminente. Un porte-parole de l’armée a appelé les 500 000 habitants qui vivent sur place à se sauver. « Des directives, a-t-il dit, vous ont été communiquées pour vous dissocier de la junte, après il n’y aura aucune pitié. »

En réaction à cette annonce de l’armée, Debretsion Gebremichael, le chef du TPLF, a promis que ses troupes livreraient des « combats acharnés ». L’assaut de Mékélé ne sera en rien décisif à ses yeux, car, a-t-il dit, « tant que la force d’occupation sera au Tigré, les combats ne cesseront pas ».

Catégories :Afrique

Tagué:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.