Le géant américain IBM envisage de supprimer des postes en France


Un nouveau plan social en France. Selon des sources syndicales, le géant de l’informatique américain, IBM, envisage de supprimer entre 1180 et 1385 postes en France, soit environ un quart de ses effectifs dans le pays.

Publicités

Des suppressions qui s’inscrivent dans le cadre d’une restructuration mondiale : 20% des effectifs, soit environ 7700 emplois européens sont menacés, affirme l’Unsa (1er syndicat), tandis que « jusqu’à 25% » des postes pourraient être supprimés, selon la CFE-CGC (2e).

Ce plan social d’ampleur inégalée, annoncé début novembre en comité européen sans chiffres précis pour la France, est un « plan de sauvegarde de l’emploi mixte, qui doit être présenté officiellement aux organisations syndicales le 16 décembre.

Avec un plan de départs volontaires mais aussi sans doute des licenciements s’il n’y a pas assez de volontaires », a expliqué à l’AFP Pierry Poquet, délégué syndical central Unsa. La CFE-CGC, qui confirme ces informations, a interpellé mercredi dans un communiqué la nouvelle présidente d’IBM France, Béatrice Kosowsky, afin de lui « demander des garanties face à l’ampleur des restructurations ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.