USA 2020 : Donald Trump envisage la contestation du vote sous un angle nouveau


Joe Biden pourra siéger à la Maison Blanche uniquement s’il prouve que ses votes ne sont pas « frauduleux  (Twitter) ».

Publicités

Un revers de plus pour le président américain sortant. Une cour d’appel américaine a rejeté vendredi une plainte de la campagne de Donald Trump affirmant que l’élection présidentielle n’avait pas été équitable, et a refusé de bloquer la certification de la victoire de Joe Biden dans l’Etat clé de Pennsylvanie.

« Affirmer qu’une élection est injuste ne la rend pas injuste pour autant », ont écrit les trois juges dans une décision unanime et cinglante, estimant que la campagne de Trump n’avait ni apporté d’accusations fondées, ni de preuves pour les soutenir.

Une vingtaine de défaites judiciaires pour Trump

Pour la campagne de Donald Trump, ce revers intervient après une série d’une vingtaine de défaites judiciaires dans tout le pays.

Celle-ci avait intenté ce recours après qu’un juge fédéral eut estimé la semaine dernière « sans fondement » une action en justice emmenée par Rudy Giuliani, avocat personnel du président, alléguant des fraudes électorales substantielles en Pennsylvanie.

Suite à cet échec judiciaire, la victoire du candidat démocrate en Pennsylvanie avait donc été officiellement certifiée, mardi, et le rejet de l’appel vient confirmer ce processus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.