Paris : producteur frappé par des policiers quatre policiers mis en cause


Quatre fonctionnaires de police ont été suspendus puis placés en garde à vue dans les locaux de l’IGPN (la police des polices) ce vendredi à Paris, après avoir été filmés en train de rouer de coups un producteur de musique noir le week-end dernier dans son studio d’enregistrement, puis en pleine rue.

Publicités

« Dès que les faits seront établis par la justice », le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a fait savoir jeudi soir qu’il demanderait la révocation de ces policiers mis en cause, estimant qu’ils avaient « sali l’uniforme de la République ».

Mardi, le parquet de Paris a par ailleurs ouvert une enquête à l’encontre de ces quatre policiers pour « violences par personne dépositaire de l’autorité publique » et « faux en écriture publique ». Pour trois d’entre eux, le parquet s’interroge également sur « le caractère raciste » des « violences volontaires, en réunion, avec arme ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.