Affaire des lingots d’or : la maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud, mise en examen pour fraude fiscale


Soupçonnée d’avoir transmis des fonds non-déclarés à sa fille, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, la maire LR de Puteaux (Hauts-de-Seine), a été mise en examen ce mercredi 2 décembre pour blanchiment de fraude fiscale aggravée. En garde à vue depuis lundi après-midi, l’élue a été placée sous contrôle judiciaire, a indiqué à l’AFP le parquet de Nanterre, confirmant une information du « Parisien ».

Publicités

Les soupçons de fraude étaient nés d’un article de Mediapart paru en septembre 2015, qui faisait état d’un retrait par la maire de Puteaux de 102 lingots d’or (d’une valeur estimée à l’époque à 2 millions d’euros) et de près de 865 000 euros en liquide sur un compte non-déclaré au Luxembourg, transférés après conversion en numéraire en 2004 à sa fille Emilie Franchi.

Une première enquête préliminaire, confiée à l’Office central de lutte contre les infractions fiscales et financières (OCLIFF), avait été ouverte contre X pour blanchiment de fraude fiscale en mai 2016. Elle avait été élargie en janvier 2017 pour viser nommément la fille de la maire de Puteaux pour fraude fiscale. Interrogée après les révélations de Mediapart, Joëlle Ceccaldi-Raynaud avait toujours démenti avoir possédé ces lingots.

Selon un autre article publié deux ans plus tard par le site d’information, la maire de Puteaux a fait volte-face ensuite en reconnaissant, en novembre 2015 devant un juge d’instruction, l’existence du compte luxembourgeois et d’en avoir transféré les fonds à ses enfants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.