Facebook lutte contre les fausses informations


Chez Facebook, la lutte contre les fausses informations prend une nouvelle ampleur avec l’arrivée des premiers vaccins contre le Covid-19.

Publicités

En dehors des questions légitimes que peuvent se poser les internautes, la plateforme voit fleurir de nombreuses théories conspirationnistes, évoquant notamment la présence de micropuces ou nanoparticules dans les vaccins. Ces contenus ont désormais vocation à être supprimés, annonce l’entreprise, sur Facebook comme sur la plateforme Instagram dont elle est la maison-mère.

12 millions de contenus supprimés

“Aujourd’hui, compte tenu des récentes nouvelles selon lesquelles des vaccins contre la Covid-19 seront bientôt disponibles dans le monde entier, Facebook annonce commencer dans les prochaines semaines à supprimer les fausses allégations concernant ces vaccins qui auront été démenties par les experts de la santé publique sur Facebook et Instagram” explique l’entreprise, qui précise avoir supprimé 12 millions de contenus mensongers concernant la pandémie entre mars et octobre 2020.

Aux yeux de Facebook, des publications mensongères au sujet du Covid-19 sont en effet susceptibles “d’entraîner des dommages physiques imminents”.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.