Procès des attentats de janvier 2015 : 30 ans de réclusion contre Hayat Boumeddiene


Le parquet national antiterroriste a requis, mardi, trente ans de réclusion criminelle à l’encontre de la compagne en fuite d’Amedy Coulibaly, Hayat Boumeddiene, jugée par défaut au procès des attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher.

Publicités

Près de six ans après l’onde des choc des attentats de janvier 2015, le parquet national antiterroriste annonce, mardi 8 décembre, les peines requises à l’encontre des 14 accusés jugés devant la cour d’assises spéciale de Paris, décrits comme la « cheville ouvrière » des attaques.

Il a notamment requis trente ans de réclusion criminelle à l’encontre de la compagne en fuite d’Amedy Coulibaly, Hayat Boumeddiene, jugée par défaut au procès des attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher.

L’accusation a demandé une période de sûreté des deux tiers contre la jeune femme, estimant qu’elle avait joué un « rôle important » dans la préparation des attentats. « Elle n’a jamais démenti le bien-fondé de l’action de son mari » et « est devenue un instrument de propagande » du groupe Etat islamique, a fait valoir le parquet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.