Réconfinement : un réseau de soirées clandestines démantelé à Paris


la préfecture de police de Paris vient de démanteler toute une filière d’organisations de soirées « extravagantes » à Paris et dans la proche banlieue en temps de confinement.

Publicités

Plusieurs centaines de personnes auraient participé à ces soirées en toute illégalité organisées dans des lieux secrets. Trois suspects, parmi lesquels le principal organisateur et le gérant d’une billetterie en ligne, ont été placés en garde à vue, selon le quotidien.

Une enquête a été ouverte pour « mise en danger de la vie d’autrui », chacun risque un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende.

« Danser est notre plus belle manière de résister. » Le message serait sans doute louable s’il s’agissait de résister à la morosité ambiante ou à la propagation du virus. Mais ce message, écrit sur le compte Facebook d’organisateurs de soirées clandestines, entend plutôt résister aux masques, aux gestes barrières, à la santé publique et donc à la réouverture prochaine des boîtes de nuit et festivals.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.