Éric Dupond-Moretti déclare Madame Marine le Pen, quel privilège pour moi de vous entendre à l’Assemblée


« Nous voterons donc ce texte, tout en sachant que sans changement radical d’orientation politique, cette boîte à outils prendra la poussière, ce qui risque d’empirer hélas la délinquance des mineurs », a déclaré Marine Le Pen.

Publicités

« Le mensonge du matin »

Des propos qui ont fortement déplu au ministre de la Justice, qui a vertement répliqué à la députée de la onzième circonscription du Pas-de-Calais.

« Quel privilège pour moi de vous entendre enfin », a-t-il ironisé. « Voilà bientôt six mois que je suis garde des Sceaux, je vous ai vue quelques minutes à chaque QAG [Questions au gouvernement, NDLR]. Vous dites ce matin pour critiquer la politique du gouvernement en matière sanitaire que vous ne comprenez pas les décisions prises pour les sports d’hiver [sur France Inter, NDLR] alors que nous passons ensemble des journées côte à côte au Parlement. À vrai dire, je vous y ai peu vue. C’était le mensonge du matin », a rétorqué Éric Dupond-Moretti.

Le ministre de la Justice a également accusé la finaliste de l’élection présidentielle de 2017 de mentir sur les chiffres.

« Il y a les mensonges du matin et il y a ceux de cet après-midi, vous les enfilez comme les perles. Sur les chiffres, vous mentez. Les chiffres de la récidive, vous pouvez les égrener, là encore, et vos électeurs sont sans doute attentifs et gourmands de cela, mais vous mentez, Madame. Ceux sur la délinquance ne sont pas les bons, ceux sur la récidive ne sont pas les bons, nous le savons ici. Si vous aviez été présente ce matin, déjà ils ont été évoqués à de nombreuses reprises. Votre programme, grosso modo, c’est la prison de 7 à 77 ans », a-t-il tancé.

Éric Dupond-Moretti a également profité de la tribune offerte au Palais-Bourbon pour revenir sur une critique que lui avait adressée Marine Le Pen en septembre dernier. « C’est Taubira en pire », avait-elle taclé à son endroit lors de sa rentrée politique depuis Fréjus, dans le Var.

« Vous m’avez comparé à Mme Taubira ‘en pire’, avez-vous dit, ‘en pire’. Ce qui fait que quand j’ai reçu madame Taubira à la chancellerie, je l’ai appelée madame Dupond-Moretti en mieux », a répliqué le ministre de la Justice.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.