Reconnaissance faciale basée sur l’origine ethnique, Huawei répond aux accusations


Huawei France a souhaité exercer son droit de réponse. Nous ne développons pas d’algorithmes ou d’applications dans le domaine de la reconnaissance faciale.

Publicités

Mais uniquement des technologies à usage général qui se fondent sur les normes internationales en matière d’apprentissage automatique et d’intelligence artificielle, explique ainsi le communiqué.

Huawei ne contribue pas à l’aspect serviciel qui détermine comment les solutions technologiques à usage général sont utilisées. En outre, l’article du Washington Post fait référence à un test qui n’a pas eu d’utilisation commerciale.

Selon le Washington Post, le porte-parole de la société Megvii a déclaré que les applications de cette société ne sont pas conçues pour identifier des groupes ethniques. Nos produits et solutions sont en conformité avec les normes de l’industrie et les règlementations concernées.

C’est un nouveau scandale qui s’abat sur Huawei. Selon le Washington Post et l’agence spécialisée en vidéo-surveillance IPVM, le géant chinois aurait contribué au développement d’un logiciel de reconnaissance faciale capable d’envoyer des alertes à la police chinoise quand il estime avoir détecté une personne appartenant au peuple ouïghour.

Cette technologie viserait donc à renforcer la répression sur cette minorité, en majorité de confession musulmane. Mais s’il a bien été testé, aucune preuve n’établit le déploiement en condition réelle d’un tel logiciel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.