Inde: une usine d’iPhones saccagée par ses ouvriers


Colère des travailleurs de l’usine de fabrication d’Iphone du Karnakata en Inde Les salariés ont littéralement ravagé leur usine, détruisant meubles, vitrines, unité de montage et mettant le feu au véhicules de l’entreprise en raison d’une forte diminution de leurs salaires.

Publicités

Une centaine de personnes ont été arrêtées après la mise à sac d’une usine fabriquant des iPhone dans le sud de l’Inde par des ouvriers en colère.

L’émeute s’est produite entre vendredi soir et samedi dans l’usine du groupe taïwanais Wistron Infocomm Manufacturing en banlieue de Bangalore. Des images tournées sur place montrent des vitres pulvérisées par des membres de l’équipe de nuit.

Les caméras de vidéosurveillance, des lampes et des ventilateurs ont également été brisés, les bureaux des cadres dirigeants étant pris pour cible, et une voiture a été incendiée.

Les ouvriers affirment n’avoir pas été payés totalement depuis quatre mois et avoir pourtant dû faire des heures supplémentaires. Un membre du personnel a affirmé que le Wistron avait procédé à de nombreuses embauches depuis le mois d’août, avec l’objectif de recruter 10 000 nouveaux employés pour son usine d’assemblage de Narasapura.

Mais les salaires promis n’auraient pas été versés. Ainsi, un diplômé en génie qui s’était vu promettre 21 000 roupies par mois (235 euros), n’en avait reçu le premier mois que 16 000 puis 12 000 les trois mois suivants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.