Affaire Michel Zecler: les deux policiers ont été remis en liberté par la justice


Les deux policiers placés en détention provisoire dans l’affaire du passage à tabac du producteur de musique Michel Zecler ont été remis en liberté par la justice, de source judiciaire, confirmant une information de l’Agence France-Presse (AFP).

Publicités

Les deux policiers en question ont été placés sous contrôle judiciaire avec interdiction d’entrer en relation avec la victime et les autres mis en examen, interdiction de paraître dans le 17ème arrondissement de Paris, interdiction d’exercer la profession de fonctionnaire de police, interdiction de détenir une arme et obligation de fournir un cautionnement de 5000 euros.

Au total, quatre fonctionnaires sont soupçonnés d’être impliqués dans les violences infligées à Michel Zecler. Ils ont tous été mis en examen à la fin du mois de novembre. Trois l’ont été pour « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique (PDAP) » et « faux en écriture publique ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.