Nouveau variant du Covid-19 : en Afrique du Sud le président Cyril Ramaphosa durcit le ton


Le président sud-africain durcit le ton, que le pays fait face à une explosion des cas de Covid-19, qui s’explique notamment par l’apparition d’une variante plus contagieuse du coronavirus, le chef de l’Etat a annoncé l’interdiction de la vente d’alcool, lors d’un discours télévisé.

Publicités

La vente d’alcool est interdite à partir de minuit ce lundi, en Afrique du Sud, a annoncé lundi soir le président Cyril Ramaphosa. Cette mesure vise à réduire le nombre d’admissions à l’hôpital liées à des accidents de la route ou à des violences, notamment familiales, générées par un excès de consommation, a-t-il expliqué.

Autre mesure phare annoncée par le dirigeant, le port du masque devient obligatoire dans l’espace public. Cyril Ramaphosa a précisé que ceux qui ne respecteraient pas cette nouvelle «mesure drastique, mais désormais nécessaire» risquaient des amendes ou même la prison.

Cette mesure, qui reste «la façon la plus simple et la plus efficace» d’éviter les contaminations, s’applique désormais sur l’ensemble du territoire sud-africain, a-t-il précisé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.