Kim Jong rappelle que les États-Unis sont le « plus grand ennemi » de la Corée du Nord


Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a affirmé que les États-Unis sont le « plus grand ennemi » de son pays, une déclaration provocatrice à l’adresse de la première puissance mondiale à moins de deux semaines du début de mandat du président élu Joe Biden.

Publicités

Kim Jong-un a également assuré que son pays allait se doter d’un sous-marin nucléaire, a rapporté samedi 9 janvier l’agence officielle KCNA.

Pyongyang « devrait se concentrer et se développer en vue de subvertir les États-Unis, le plus grand obstacle à notre révolution et notre plus grand ennemi », a-t-il déclaré selon l’agence lors du 8e Congrès du parti au pouvoir.

Sa déclaration intervient moins de deux semaines avant la prise de fonctions de Joe Biden à la présidence des États-Unis et alors que les relations entre Kim Jong-un et le président sortant Donald Trump ont été tumultueuses.

1 réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.